Chaque seconde compte...

Fermez la porte pour arrêter la fumée et le feu !

La plupart des victimes d'incendies domestiques sont intoxiquées par les fumées et non la proie des flammes.

Les habitations d’aujourd’hui sont remplies de matériaux, comme les plastiques, qui lors d’un incendie dégagent très rapidement des fumées très toxiques. Ce qui  le plus souvent réduit à seulement 3 minutes le temps dont vous disposez pour sortir en toute sécurité de votre habitation !

Plus longtemps il vous est possible de maintenir les fumées en un endroit de votre habitation et de limiter leur propagation, plus longtemps les autres endroits restent suffisamment sûrs pour ne pas devoir fuir au travers des fumées. Vous allongez ainsi le temps disponible pour sortir en toute sécurité

C'est pourquoi le message plutôt direct "Fermez la porte !" s’impose de lui-même. En effet, il faut bien reconnaître que la plupart d’entre nous n'ont pas pour habitude de fermer les portes intérieures de leur maison. Fermer une porteest un acte simple qui ne coûte ni argent ni effort, mais qui permet de ralentir efficacement la propagation des fumées suffocantes.

Retenez bien ceci :

  • Même une porte intérieure ordinaire (qui n'est pas résistante au feu) retient la fumée pendant un certain temps.
  • Votre itinéraire d’évacuation peut alors resté sans fumée jusqu'à 10 minutes de plus.
  • En cas d'incendie, il peut faire jusqu'à 500 °C de moins dans une pièce dont la porte est fermée.
  • Lorsqu’un incendie se déclare pendant la nuit, le nombre de victimes est plus élevé

Fermez les portes intérieures de votre habitation lorsque vous allez vous couchez. Mais aussi lorsque vous quittez votre habitation quand un incendie se déclare. Ce qui permet de limiter la propagation de l’incendie dans l’attente de l'arrivée des services de secours.

 

Installez des détecteurs de fumée, fermez vos portes et élaborez un plan d'évacuation

L'installation de détecteurs de fumée, la fermeture de vos portes et l'élaboration d'un plan d'évacuation vous permettent de quitter votre maison à temps à tout moment lorsqu'un incendie se déclare. En particulier la nuit, où le nombre de victimes est plus élevé.

 

 

Installez un nombre suffisant de détecteurs de fumée

Lorsqu'une porte intérieure est fermée, elle arrête non seulement la fumée, mais aussi le bruit. Derrière une porte fermée, le signal d’alarme d’un détecteur de fumée n’est donc pas très audible. C’est pourquoi Il est d'autant plus important de placer un nombre suffisant de détecteurs de fumée dans les différentes pièces de votre habitation.

Il est tout à fait possible d'installer une protection adéquate dans votre habitation pour un budget raisonnable. Dans une habitation moyenne, il faut compter sur cinq détecteurs de fumée. Ils coûtent environ 25€ chacun. Avec cet investissement unique de 125€, une telle habitation est protégée pendant 10 ans. Cela vous revient donc à 12,5€ par an ou seulement environ 1€ par mois !

Avec un petit investissement supplémentaire, vous pouvez acquérir des détecteurs de fumée interconnectés. Si l'un de ces détecteurs de fumée interconnectés détecte de la fumée, les autres détecteurs avec lesquels il est connecté émettent aussi immédiatement un signal d’alarme que vous pouvez entendre dans d'autres endroits que celui où l’incendie se déclare. Avec trois détecteurs de fumée interconnectés (et deux détecteurs de fumée ordinaires), une protection adéquate ne coûte toujours qu'environ 1,5€ par mois.

Entretenez et testez régulièrement vos détecteurs de fumée

Testez votre détecteur de fumée au moins 1 fois par mois. La plupart des détecteurs de fumée sont munis d’un bouton-test à cet effet.

Afin que vos détecteurs fonctionnent convenablement, il est nécessaire de les dépoussiérer une fois par mois. Utilisez pour ce faire une loque à poussières ou éventuellement votre aspirateur. 

 

En bref :

  • Fermez un maximum de portes intérieures que lorsque vous allez dormir.
  • Installez suffisamment de détecteurs de fumée et, si possible, interconnectez-les entre eux.
  • Testez régulièrement vos détecteurs de fumée et remplacez-les si nécessaire. Profitez-en pour installer des détecteurs de fumée avec une autonomie de 10 ans.

 

N'oubliez pas d'établir votre plan d’évacuation à l’avance

Web jpg (recto) - 2126x3295 px - 1,26 mb
Web jpg (verso) - 2126x3295 px - 1,87 mb 
Impression Pdf - 180x279 mm - 559 kb

Le plan d’évacuation est une série de règles, fixées au préalable et mises en pratique lors d’exercices avec toutes les personnes qui habitent dans la maison, concernant ce qu'il faut faire en cas d'incendie. Ce plan intègre également la fermeture des portes intérieures.

Vous devez l’établir à l'avance :

  • Pour savoir comment quitter immédiatement votre domicile en cas d’incendie, déterminez à l'avance l’itinéraire d’évacuation le plus rapide et le plus sûr. En général, il débouche sur la porte principale de votre habitation. Mais prévoyez également un autre itinéraire de secours, au cas où le premier serait bloqué (par l'arrière de la maison ou par une fenêtre, par exemple).  
  • Assurez-vous que vos clés se trouvent toujours à proximité de la porte principale de votre habitation, vous pourrez ainsi quitter votre habitation rapidement.
  • La fumée réduit votre visibilité. Comme la fumée chaude a tendance à s'élever, c’est au niveau du sol que vous y verrez le plus clair  et que vous respirerez de l'air frais le plus longtemps.
  • Le téléphone (avec les numéros d'urgence) et des lampes de poche sont indispensables en cas d'incendie. Veillez à les avoir toujours à portée de main, par exemple sur votre table de chevet.
  • N'oubliez pas vos lunettes ou votre appareil auditif. Et si vous avez un animal de compagnie, n’oubliez pas de l’inclure dans votre plan d’évacuation.
  • Convenez d’un point de rassemblement à l’extérieur.

Il y a deux possibilités lors d’une évacuation :

  • Soit l’itinéraire d'évacuation (ou l'un des itinéraires d'évacuation) n’est pas encombré par la fumée et vous pouvez vous échapper vers l'extérieur.
  • Soit l'issue de secours est bloquée et vous ne pouvez pas quitter la maison.

Que faire si vous pouvez sortir en toute sécurité ?

  • Fermez toutes les portes derrière vous.
  • Rendez-vous au point de rassemblement convenu.
  • Téléphonez au 112.
  • Attendez les pompiers à l’extérieur.

Que faire si la fumée vous bloque le passage et que vous ne pouvez pas sortir en toute sécurité ?

  • Restez près du sol et suivez votre itinéraire d'évacuation. Si vous n’y arrivez pas, restez dans une pièce sans fumée !
  • Fermez la porte intérieure de la pièce où vous vous trouvez.
  • Téléphonez au 112.
  • Dites à l’opérateur dans quelle pièce vous vous trouvez et attendez les pompiers.

Une porte fermée peut non seulement garder votre itinéraire d’évacuation sans fumée pendant une période plus longue, mais elle peut aussi vous sauver la vie si vous ne pouvez sortir en toute sécurité. Il est alors préférable de retourner dans une pièce où il n'y a pas de fumée et de s'assurer que le plus grand nombre possible de portes sont fermées entre cette pièce et le feu. Les pompiers auront ainsi plus de temps pour venir à votre aide.

 

Quinzaine de la sécurité

Le Service public fédéral Intérieur, en collaboration avec les zones de secours, organise la "Quinzaine de la sécurité" afin de sensibiliser le public à la prévention des incendies dans les habitations.

Visitez le site web www.fermezlaporte.be pour plus d'informations sur la campagne commune avec les pompiers.

Ce flyer reprend les principaux messages de la prévention des incendies dans les habitations y compris la référence à la fermeture des portes.

Web jpg (recto) - 2480x1748 px - 1,01 mb
Web jpg (verso) - 2480x1748 px - 1,09 mb 
Impression Pdf - 196x134 mm - 487 kb

Vous trouverez plus de matériel promotionnel ici.